CHEMIN DES RASCAS

+ INFOS

Le défi du cahier des charges résidait dans sa densité, difficilement conciliable avec la nécessité de préserver des espaces verts, un bon éclairement naturel ainsi qu’une ventilation traversante des logements.

Le projet répond à ces enjeux en s’articulant autour d’un profond patio central. À la fois atrium, puits de jour et cheminée thermique, cet espace typiquement méditerranéen est le cœur de la résidence, auquel on accède via une haute porte cochère, qui joue le rôle des clairoirs niçois en période estivale.

Afin de requalifier l’entrée de ville, le retrait sur voie est conjugué avec un traitement unitaire du bâtiment. Sa présence s’affirme ainsi comme un repère franc, à l’échelle du gabarit des immeubles environnants. Les abords sont, pour l’essentiel, traités en espace vert. Des surfaces de commerces animent le socle du bâtiment, revêtu de pierre naturelle agrafée.

Les garde-corps des terrasses sont en métal laqué et constitués de barreaudages verticaux doublés d’une tôle pleine en partie basse. Cette tôle laquée forme un filtre visuel entre l’espace public et l’espace privé.